Que faire pour obtenir des garanties et des cautionnements ?

Vous n’avez pas forcément un oncle ou un grand-parent millionnaire en mesure de se porter caution pour votre prêt professionnel. Dans ces cas-là, comment faire pour apporter des garanties à votre banque ?

C’est une question que se pose beaucoup de nouveaux entrepreneurs à la recherche de financements.

La solution consiste à faire appel à un fonds de garantie ou à un organisme de caution mutuelle. Il s’agit d’organismes spécialisés dans l’accompagnement des porteurs de projet qui peuvent se porter caution pour votre demande de prêt bancaire.

Il existe un très grand nombre d’organismes de ce type. Nous vous conseillons pour vous y orienter de vous renseigner auprès de votre chambre de commerce ou de votre chambre des métiers. Demandez à votre conseiller de vous fournir la liste des organismes à contacter.

La démarche pour demander un cautionnement ou une garantie

Dans tous les cas, quelque soit l’établissement, les étapes à suivre sont les mêmes :

  • Vous constituez un dossier de demande, contenant un formulaire et présentant votre projet et son plan de financement.
  • L’organisme analyse votre dossier et vous donne une réponse positive ou négative. Plus votre projet est solide, plus vous aurez de chances d’obtenir un cautionnement ou une garantie.

Les procédures pratiques pour faire une demande varient beaucoup d’un organisme à l’autre. Dans le cadre de ce tuto, il n’est pas possible de décrire la procédure à suivre pour chaque organisme mais nous y reviendrons peut-être en détails ultérieurement. Nous vous conseillons de cibler un maximum d’organismes et de vous renseigner auprès d’eux pour en savoir plus sur les modalités concrètes pour faire une demande.

Quelques exemples d’organismes de cautionnements et de garanties

Il existe quantités de structures en mesure de vous aider dans votre recherche de financements et de se porter caution pour votre prêt professionnel. Citons-en quelques-uns :

  • Les sociétés de caution mutuelle (SOCAM). Certaines sont spécialisées par secteur d’activité (par exemple la Siagi pour les entreprises artisanales). D’autres sont plus généralistes. Pour obtenir un cautionnement, vous devez devenir membre de la société.
  • Les fonds de garantie proposés par des organismes comme France Active ou Réseau Entreprendre. Ces fonds s’adressent principalement aux entrepreneurs en situation difficile (allocataires du RSA, demandeurs d’emploi…). Mais cela ne coûte rien de vous renseigner auprès de ces réseaux.
  • Le fonds de garantie de la Bpifrance, la banque publique d’investissement qui a remplacé Oseo.

Un conseil pour finir : la plupart des banques sont partenaires d’organismes de caution mutuelle professionnelle. La Banque Populaire et la BRED sont par exemple partenaires de SOCAMA. Certains conseillers bancaires l’ignorent. N’hésitez pas à demander à votre conseiller ce qu’il en est et informez-vous sur les possibilités offertes par votre banque.

 

Partager cet article :