Pour obtenir des financements de la part d’une banque ou d’investisseurs, vous aurez sans doute besoin de rédiger un business plan de plusieurs pages.

Comment structurer votre business plan ? Quels sont les éléments que vous devez y inclure ? Quel plan adopter ? Existe-t-il un modèle type ?

Découvrez dans cet article tout ce que vous devez savoir pour rédiger un business plan en bonne et due forme.

Que doit contenir un business plan ?

Un business plan est un document écrit qui n’a pas de structure fixe et formalisée. Néanmoins, quelle que soit la manière dont vous rédigez votre business plan, il faut que celui-ci répondent à deux questions :

  • Quel est votre business model : comment comptez-vous « faire de l’argent » avec votre idée entrepreneuriale ?

De cette question générique mais fondamentale découlent toute une série de questions annexes : quelle est votre structure juridique ? Qu’est-ce que vous voulez vendre ? Comment (quels réseaux de distribution) ? Qui sont vos concurrents ? Comment vos produits sont fabriqués (quel processus, quels fournisseurs, quelle technologie…) ?

  • Quel est votre plan d’actions : quels sont les moyens que vous comptez mettre en œuvre pour réaliser concrètement votre projet et votre business model ? Quel est votre calendrier ? Un plan d’actions doit être financé, vous devez donc aussi indiquer quels sont vos besoins de financement.

Un business model n’est pas un document abstrait, uniquement composé de belles idées et de belles formules. Un business plan ne doit pas seulement contenir des paragraphes et du texte, il doit aussi intégrer des prévisions chiffrées. Un business plan réussi, ce n’est pas simplement de la littérature, c’est aussi des mathématiques.

Vous devez joindre à votre business plan un plan de financement, qui matérialise et justifie les hypothèses de prévisions financières. Le plan de financement comprend plusieurs documents : un bilan prévisionnel sur trois ans, un compte de résultat sur trois ans, un plan de trésorerie (sur un an) et un tableau de financement.

Un modèle de structure pour votre business plan

On l’a dit, le business plan n’est pas un document formalisé. Il n’y a pas de plan type. Néanmoins, d’un business plan à l’autre on retrouve invariablement certaines structures et certaines parties.

Votre business plan doit commencer par un résumé (en anglais « executive summary »). Vous devez prendre conscience que les investisseurs prennent rarement la peine de lire les 15-20 pages des business plans qu’on leur soumet. Pour accrocher leur attention et les convaincre d’aller jusqu’au bout de leur lecture, vous devez rédiger un résumé d’une vingtaine ou d’une trentaine de lignes faisant la synthèse votre projet.

Disons-le tout de suite : le résumé est de loin la partie la plus importante de votre business plan. Rédigez-le en dernier. C’est à partir de ce résumé que l’investisseur décidera ou non de feuilleter certaines sections de votre document.

Ensuite, vous devez inclure dans votre business plan :

  • Une présentation de votre société. Qui êtes-vous ? Quelle est votre histoire ? Quelles sont vos réalisations éventuelles ? Quelle structure juridique ? Quelle composition du capital de la société ?
  • Une présentation de votre produit / service. Que vendez-vous ? Plutôt que sur les caractéristiques, insistez sur les bénéfices de votre produit.
  • Une analyse de marché. Qui visez-vous ? Quels sont vos concurrents ?
  • Votre stratégie commerciale, marketing et opérationnelle. Comment comptez-vous atteindre votre cible ? Comment avez-vous l’intention de dépasser vos concurrents ? Quel est votre plan d’actions ? Quel est votre calendrier ?
  • Votre processus de production. Comment vos produits sont-ils fabriqués ? Quels fournisseurs ? Quelle technologie ?
  • Une présentation de votre équipe. Un business plan ne présente pas simplement un projet, mais aussi l’équipe constituée pour le mener à bien. La crédibilité de l’équipe est au moins aussi importante que la crédibilité du projet lui-même. Quelles sont les compétences et les expériences des membres de votre équipe ? Quelle est la répartition des rôles entre les membres de votre équipe ?
  • Une présentation des aspects juridiques de votre projet. A quelles réglementations sont soumis votre activité, la production et la commercialisation de vos produits ?
  • Vos projections financières : votre plan de financement, le bilan, le compte de résultat, vos prévisions chiffrées, le seuil de rentabilité, le ROI, etc. Dans cette partie, il s’agit de démontrer concrètement la viabilité et les perspectives de rentabilité de votre projet.
  • Vos besoins de financement : vous devez indiquer clairement le montant d’argent dont vous avez besoin et à quels postes cet argent sera affecté.

La structure du business plan n’est pas figée. Vous devez l’adapter à votre lectorat et à la nature de votre projet. Chaque business plan est conçu sur-mesure selon vos interlocuteurs et vos objectifs. Sur certains points (les projections financières par exemple), le recours à un professionnel est indispensable.