Une entreprise qui prospère, c’est une entreprise qui propose une offre qui répond aux besoins et aux attentes des consommateurs. Vous devez absolument l’avoir à l’esprit dans votre recherche d’idées.La mise en œuvre d’une idée révolutionnaire qui ne répond à aucune demande de la part des consommateurs conduira à l’échec, à moins de réussir à créer un besoin complètement nouveau , ce qui est souvent très coûteux en argent, en temps et en énergie.  A l’inverse, une idée « moins sexy » et moins « disruptive » , mais qui répond à un problème réel de la part des consommateurs, a plus de chances de rencontrer le succès.

Soyez à l’affut de ce que disent les consommateurs, en observant et en analysant notamment votre entourage. Cherchez à identifier des besoins qui sont non satisfaits.

Faites parler les gens, décodez leurs remarques. Amenez vos connaissances à s’exprimer librement sur les différents sujets qui concernent leurs habitudes de consommation. Creusez avec eux leurs remarques.

Lorsqu’ils se plaignent d’un service ou d’un bien, demandez-vous :

  • comment mieux répondre au besoin ?
  • Serais-je capable de faire mieux, de proposer mieux ?

Demandez aux gens et à votre entourage ce qu’ils en pensent de leur côté. Quelle serait la solution idéale d’après eux ?

Toutes ces remarques et tous ces échanges constitueront la matière première de votre réflexion personnelle. Cette méthode n’est pas la plus rapide, mais elle permet de s’apercevoir que beaucoup d’offres du quotidien qui ne satisfont pas totalement les consommateurs.

Lister les différents points de frustration de votre entourage ne suffit pas pour monter une entreprise, mais c’est un très bon départ.

Interrogez-vous aussi sur vous-même. Comme tout le monde, vous êtes aussi un consommateur et vous avez vous aussi des besoins non satisfaits, ou mal satisfaits. Creusez en vous-même pour les mettre en lumière. Vous avez surement déjà, à plusieurs reprises, réalisé qu’il était curieux qu’un produit ou un service ne soit pas disponible sur le marché. C’est ce que l’on appelle un manque.

Si vous partagez ce manque avec plusieurs personnes, il y a un intérêt fort à investiguer dans cette direction. Vous êtes peut-être sur une bonne piste !

Dans ce type de démarches, vous ferez surement face à des critiques et à un faible encouragement. Résistez à ces obstacles et gardez toujours en tête cette phrase attribuée à Roosevelt :

« Quand quelqu’un veut faire quelque chose, il a toujours contre lui :

ceux qui veulent faire la même chose ;

ceux qui veulent faire le contraire ;

et l’immense majorité de ceux qui ne font rien. »

Morale de l’histoire : ne vous découragez pas !

A suivre  : Reprendre une offre existante, en faisant mieux que vos concurrents