Pourquoi l’apport personnel est-il important voire nécessaire (sans être obligatoire juridiquement) ?

Sauf dans des cas très limités, créer une entreprise nécessite des investissements. Ces investissements doivent être financés. Théoriquement, votre entreprise peut fonctionner sans aucun apport personnel si vous réussissez à convaincre des personnes d’investir dans votre projet ou des banques de vous prêter.

Mais, dans la réalité, il est quasiment impossible d’obtenir un prêt bancaire ou de convaincre des investisseurs sans apport personnel. C’est ici que se situe l’intérêt principal de l’apport personnel : il crédibilise votre entreprise, le plan de financement de votre business plan et constitue un levier important pour décrocher d’autres financements (levée de fonds, prêt bancaire, subventions, prêt d’honneur).

Pour deux raisons au moins :

  • L’apport personnel témoigne de votre engagement dans votre projet. Il constitue un signal positif. Si vous n’investissez pas vous-même dans votre projet, comment convaincre d’autres personnes de le faire ?
  • L’apport personnel permet de renforcer vos capitaux propres, de limiter votre endettement et donc de limiter les risques financiers pour les financeurs extérieurs.

Si l’apport personnel est nécessaire, c’est aussi qu’il vous permet de garder le contrôle sur votre entreprise. Sans apport personnel, vous risquez à tout moment de perdre le contrôle de votre entreprise aux dépens de vos actionnaires.

Remarque : l’apport personnel concerne surtout les projets qui nécessitent d’importants investissements (pour les équipements, les achats de matériel, la constitution d’un stock…). Les activités de service nécessitent moins d’investissements en général.

Quel est le montant de l’apport personnel ?

Sur ce sujet, il n’y a pas de règle absolue. Cela dépend de beaucoup de facteurs : votre secteur d’activité, votre expérience, les caractéristiques du projet, le montant de votre besoin global en financement, etc. Malgré tout, on estime que les apports personnels doivent constituer entre 30% et 40% de votre besoin en financement.

L’objectif, c’est que votre apport personnel soit suffisant pour financer une partie de vos coûts de lancement (frais de constitution, de publicité, rémunération du comptable, etc.) et de votre besoin en fonds de roulement dans les premiers mois.

Pour conclure, il est illusoire de créer son entreprise sans débourser un centime même si c’est possible en théorie (sauf en SA). L’apport personnel est une condition nécessaire pour obtenir des financements extérieurs.

Voici quelques derniers conseils concernant l’apport personnel :

  • N’investissez pas toute votre épargne personnelle, pour pouvoir faire face plus tard aux imprévus.
  • Si vous n’avez pas suffisamment d’épargne, vous pouvez solliciter des dons de la part de vos proches , on parle alors de « love money » . Les dons peuvent servir à financer votre apport personnel.
  • Les prêts d’honneur (on vous en parlera en détail très bientôt) peuvent être octroyés à titre personnel et donc servir d’apport personnel. Pensez-y !