» Il ne s’agit pas d’idées. Il s’agit de faire en sorte d’avoir des idées. », Scott Belsky, célèbre entrepreneur américain.

La créativité n’est pas nécessairement un talent inné. Il est tout à fait possible de devenir un entrepreneur créatif et de libérer son imagination en suivant des démarches rationnelles et en adoptant des attitudes méthodiques. Avant de partir à la recherche d’une idée, donnez-vous les moyens de développer votre curiosité intellectuelle.

Des pratiques simples de trois types vous permettront de stimuler votre esprit créatif :

  • travailler votre réceptivité
  • bien vous informer
  • favoriser l’influence de votre inconscient

1°)  Travaillez votre réceptivité

Toutes les opportunités sont autour de vous et n’attendent qu’à être saisies. Pour les identifier, vous devez faire preuve d’un sens aigu de l’observation et rester vigilant à l’égard de tout ce qui vous entoure. Les entrepreneurs ont tous en commun cette capacité à déceler l’opportunité parmi les 1000 choses du quotidien. Ils sont réceptifs à leur environnement et aux autres.

Vous pouvez aussi développer votre intelligence émotionnelle, qui consiste à être plus à l’écoute de vos sentiments et de vos émotions intérieurs. Pour cela, vous devez savoir dégager du temps pour vous, vous détacher des obligations et être capable de vous organiser différemment. Nous y reviendrons plus en détails dans un prochain article.

2°) Informez-vous

Observez votre environnement et gardez l’esprit ouvert. C’est en étant curieux que vous dénicherez les opportunités futures

Lisez. Réservez quelques minutes, chaque jour, à la lecture de magazines généralistes et spécialisés. Sélectionnez quelques sources d’information « business » : cela vous permettra de suivre les tendances du moment, de connaître les entreprises émergentes comme les derniers échecs commerciaux. Les idées des autres vous seront souvent utiles et déclencheront peut-être chez vous un « déclic ». Sachez que de nombreuses sources d’information de qualité sont accessibles gratuitement depuis votre ordinateur, grâce à internet.Nous vous invitons également à consulter régulièrement notre site où vous trouverez quantités de ressources pour       parfaire votre culture économique et entrepreneuriale et pour renforcer votre sens du pragmatisme.

Vous pouvez aussi écouter des podcasts radio ou des émissions business en replay sur des thèmes qui vous plaisent. Ceux-ci présentent le grand avantage – par rapport au direct – en termes organisationnels d’être accessibles en permanence quand vous et où vous voulez  à condition évidemment d’avoir son smartphone en poche . Et là encore, ce n’est pas les sources qui manquent.

Sortez. Multipliez les expériences et surtout, appropriez-les vous : demandez-vous après chaque sortie ce que vous avez appris et comment vous pourrez, à l’avenir, mobiliser ce nouveau savoir.

Multipliez les rencontres : professionnels, entrepreneurs et coachs peuvent vous permettre d’ouvrir le champ des possibles. Vous pouvez également vous rendre dans les salons ou les foires et rencontrer vos potentiels futurs concurrents ou fournisseurs.

Et surtout, comme le conseille systématiquement le génial fondateur de Virgin Richard Branson: gardez toujours sur vous de quoi prendre des notes : un carnet ou encore plus pratique votre smartphone : l’idée géniale peut survenir à tout instant, dans la rue, le métro ou les magasins… ! Et si vous n’êtes pas à l’aise avec la prise de notes à l’improviste, pensez aussi à utiliser le dictaphone de votre smartphone. Vous pourrez ensuite, au calme, retranscrire vos enregistrements audio pour plus de clarté. En vous déplaçant avec un carnet ou un dictaphone, vous êtes assuré de ne pas laisser échapper une idée. Cela vous aidera aussi à mettre en forme vos réflexions. Nous vous conseillons également de prendre des photos, des vidéos d’objets ou de situations qui vous inspirent.

Attention toutefois à ne pas vous perdre dans l’information et les notes. Sélectionnez uniquement quelques sources et limitez vos recherches dans le temps (quelques minutes ou quelques heures par jour, pas plus). Faites régulièrement des bilans sur vos nouvelles connaissances et demandez-vous surtout comment les exploiter dans vos futurs projets: en quoi elles sont utiles? Il ne s’agit pas d’accumuler vos notes et de les oublier dans un coin de votre bureau; ça n’aurait aucun intérêt.

On vous souhaite de passer un très agréable  week end et on revient dès mercredi prochain avec de nombreux conseils et astuces pour savoir comment favoriser l’influence de votre inconscient afin de trouver de nouvelles idées de business.